Partagez | 
 

 we are still kids. (camila)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
K.J. Apa

∆ devenu célèbre le : 20/01/2018
∆ Interviews donnés : 37
∆ taux de popularité : 50

MessageSujet; we are still kids. (camila)  Dim 21 Jan - 19:03




WE ARE STILL KIDS.  

camila & keneti.
Vancouver était devenu la nouvelle maison de k.j. mais également celle de toute l’équipe de Riverdale. Il avait pris l’habitude d’enchaîner les allers-retours entre Los Angeles et Vancouver même si par moments il lui arrivait de ne pas retourner à Los Angeles pendant plusieurs mois. Riverdale avait clairement changé sa vie, aujourd’hui il avait comme réaliser un de ses rêves. Il commençait à se faire connaître en tant qu’acteur et puis surtout il avait la possibilité grâce à la série de mettre en avant son talent de chanteur et de guitariste. Riverdale lui avait aussi permis de se faire des amis, de véritables amis. Jamais il n’aurait imaginé rencontrer des gens aussi adorables grâce à la série. K.J. avait quitté le cocon familial, son pays natal pour ce projet alors il est vrai que ça n’a pas toujours été évident pour lui d’arriver dans un nouveau pays et de ne connaître personne. Il a d’ailleurs d’abord été très froid avec ses collègues mais c’est tout simplement parce qu’il avait dû à s’habituer à ce changement brutal et il a eu beaucoup de mal à montrer qui il était réellement. Après quelques semaines tout le monde avaient fini par comprendre que le petit k.j était tout simplement un rayon de soleil et qu’il ne ferait pas de mal à une mouche. Du haut de ses vingt ans il reste un enfant. C’est le genre de gars à venir te réveiller avec un mégaphone, à provoquer une bataille de bouffe ou encore à relever les défis les plus fous comme se promener à poil dans les loges. Oui ça c’est du k.j tout cracher ! Il n’a aucune limite quand il s’agit de faire des conneries. Il a d’ailleurs rencontré une adversaire de taille. Une jolie demoiselle aux cheveux de jais. Camila c’est K.J au féminin ! Croyez-moi c’est une boule de connerie elle aussi. Toujours prête à être la complice du jeune homme pour faire la plus grosse des bêtises. C’est un véritable duo de choc ces deux-là ! Le petit k.j ne peut plus se passer de la demoiselle, il a un petit « crush » sur elle ça se voit à dix mille kilomètres, comme le nez au milieu de la figure je vous jure. Seulement ils sont sûrement encore trop gamins pour le comprendre ou même pour l’admettre. De son côté il sait qu’il éprouve quelque chose de bizarre pour elle, il lui arrive parfois de ne plus savoir si c’est un jeu ou si c’est la réalité. Ils sont capables de rentrer dans un jeu de séduction mais sans admettre que ce n’est pas un jeu. Bordel quand est-ce qu’ils auront les couilles de l’admettre ? Personne ne sait ! En attendant le petit rouquin venait de partir en direction des loges certainement à la recherche d’une nouvelle connerie à faire. Le voilà en train de sortir de sa loge une bouteille bleue  dissimulé sous son gros manteau. Oui il fait très froid à Vancouver en ce moment. Il semble chercher quelque chose ou quelqu’un. Il fait plusieurs fois le tour de toutes les loges et des longs couloirs. « Putain Cam je te cherche partout depuis tout à l’heure ! » Bien évidemment celle qui cherchait depuis tout à l’heure c’était sa petite Camila. Comme d’hab’ j’ai envie de vous dire ! Il jette un rapide coup d’œil autour de lui et dans la loge pour s’assurer d’être seule avec la jolie brune. Il montre la bouteille qu’il avait dissimulée auparavant sous sa grosse doudoune avec un sourire coquin sur les lèvres. « Je te laisse choisir notre victime du jour. » La bouteille qui était dans les mains de k.j était tout simplement la bouteille qu’il utilisait régulièrement pour se teindre les cheveux en roux. Oui ça c’était la petite condition de la production. Une chose est sûr k.j et Camila allaient faire une nouvelle victime aujourd’hui et k.j n’allait plus être le seul roux de l’équipe. « Evite de choisir Madeleine c'est pas drôle sinon ! » dit-il en se mordillant la lèvre.
code by bat'phanie

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

∆ devenu célèbre le : 19/01/2018
∆ Interviews donnés : 73
∆ taux de popularité : 50

MessageSujet; Re: we are still kids. (camila)  Dim 21 Jan - 22:51

encore un jour d'tournage, encore un jour où j'allais réaliser un peu plus mon rêve. jouer la comédie, endosser la peau de quelqu'un d'autre. pendant le peu de prise que j'allais avoir aujourd'hui, je serais veronica lodge, fille du richissime (et pas très net) hiram lodge, et petite amie officielle d'archie andrews — autrement dit, kj. je savais d'avance que la journée allait être certes fatigante, mais aussi et surtout très amusante. comme dit précédemment, je n'avais que peu de scènes à tourner aujourd'hui, ce qui me laissait toute l'après midi de libre pour profiter. j'étais d'ailleurs en train de tourner ma dernière scène avec ma chère meilleure amie ; on prenait un peu trop d'temps, à force de rire à chaque fois au milieu d'une phrase. c'était comme ça tout l'temps avec lili ; on était incapable de rester sérieuse trop longtemps, ça nous allait pas. ce qui nous avait valu de nombreux soupirs de la part de l'équipe de tournage, puis finalement, probablement agacé, le réalisateur avait soufflé que c'était bon, et que j'pouvais m'en aller.
kj x cami

we are still kids
j'aurais pu tout simplement rentrer chez moi, en profiter pour m'reposer, ouais... clairement j'aurai pu faire ça. sauf qu'il y a un sujet que j'ai peut-être pas encore abordé, qui a totalement sa place : keneti james fitzgerald apa. c'est l'seul qui m'empêche d'rentrer chez moi accéder à ce sommeil qui me manque tellement, comme quoi c'est pas n'importe qui uh ? non, clairement, kj est tout sauf n'importe qui. j'ai pas vraiment d'mots à mettre dessus, j'ai même pas envie d'mettre des mots dessus, mais ce mec... fuck, il m'retourne l'crâne, un peu trop souvent tho. il a ce don, ce don d'me couper l'souffle avec un sourire, pis faut dire aussi qu'il a un rire qui m'bouleverse totalement. cliché, hein ? pourtant, c'est qu'un ami, i guess. un ami qui fait battre mon cœur un peu trop vite, que j'déteste voir avec d'autres filles, qu'j'ai envie d'embrasser sometimes... un ami, quoi. toujours est-il que c'est pour lui que j'sacrifie mon sommeil, pour autant j'suis incapable d'le trouver. « Putain Cam je te cherche partout depuis tout à l’heure ! » un sursaut, alors que j'me retourne en direction d'mon rouquin — oops, pas l'mien — et qu'un léger sourire s'installe sur mes lèvres. il m'cherchait, uh ? intéressant. « eh bien comme tu vois, tu m'as trouvé ! qu'est-ce qu'il t'arrive ? » j'sais d'avance qu'il a un plan en tête, un truc pour embêter l'un d'nos amis, et c'est exactement ça que j'aime chez lui : c'est mon partner in crime, l'seul adversaire à ma taille parmi tout l'cast. oh les autres nous haïssent parfois, c'est certain, parce que dès qu'on travaille en équipe, on devient surproductif. et j'sais bien qu'il a un truc derrière la tête, d'ailleurs j'suis pas déçue quand j'le vois sortir d'son manteau une bouteille que je reconnais comme étant sa teinture. c'est donc un sourire narquois aux lèvres que j'me redresse, réfléchissant quelques instants à qui ça pourrait être aujourd'hui. mon instinct se porte immédiatement sur cole, mais ses cheveux sont déjà teints, et pas sûr que la teinture prenne bien au vu d'la couleur très foncé qu'il arbore... « j'pense qu'le roux irait vraiment bien à lili, pas toi ? » j'ai bien conscience qu'ma meilleure amie va me tuer, p'têt même qu'la prod va nous assassiner aussi puisqu'il faudra re-teindre la blonde dans la couleur exact qu'elle a d'ordinaire, et qu'ça va sûrement retarder certaines scènes, mais franchement... i don't give a fuck. finalement, j'me retrouve à tirer le faux-roux en direction d'la loge de ma meilleure amie qui, je le sais, est encore en train de tourner avec son petit copain. j'ai déjà hâte d'la tête qu'elle fera en s'voyant rousse, tiens. « okay, son shampooing est là. mais en vrai j'sais pas si l'mieux, c'est dans son shampooing, ou son après shampooing... p'têt l'après shampooing, comme ça ça va rester quelques minutes sur sa tête et ça pourra prendre, non ? »

_________________

in the end, it's him and i
cross my heart, hope to die to my lover, i'd never lie, he said "be true", i swear i'll try. in the end, it's him and i. he's out his head, i'm out my mine. we got that love the crazy kind ▬ i am his and he is mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
K.J. Apa

∆ devenu célèbre le : 20/01/2018
∆ Interviews donnés : 37
∆ taux de popularité : 50

MessageSujet; Re: we are still kids. (camila)  Lun 22 Jan - 15:20




WE ARE STILL KIDS.  

camila & keneti.
Une nouvelle journée de tournage achevé pour le plus grand bonheur de k.j. Encore une belle journée avec toute la team ! enfin non dans le fond cette journée n’avait pas été aussi belle que ça tout simplement parce qu’il n’avait tourné aucune scène avec Camila aujourd’hui. Quand je vous disais qu’il pensait tout le temps à elle ! Ce qui plaisait le plus à k.j c’était sûrement toutes ces scènes un peu « hot » qu’il tournait avec sa jolie brune. Quel coquin ! Après avoir déjeuné en compagnie de Cole, il était temps pour lui de faire une bêtise avant de rentrer chez lui. Après avoir rapidement trouvé sa prochaine connerie, il n’avait pas encore trouvé la victime mais il savait très bien qui allait être sa complice. Bon je vous laisse deviner qui k.j cherchait partout dans les loges depuis vingt minutes. Ah enfin il venait de trouver celle qui cherchait. « eh bien comme tu vois, tu m'as trouvé ! qu'est-ce qu'il t'arrive ? » Quel canon cette fille voilà ce qui venait de lui passer par la tête. Non mais k.j concentre toi arrête de dévorer des yeux cette demoiselle. La bouteille de teinture à la main et un grand sourire coquin aux lèvres, Camila était obligé de comprendre par elle-même ce qui se passait dans la tête du rouquin. Il est clair que les deux farceurs ne s’étaient pas fait que des amis depuis qu’ils s’étaient lancer de ce petit jeu, mais bon ils finissaient toujours par trouver un moyen de se pardonner auprès des autres et puis de toute façon on était obligé de les aimer ces deux-là. « j'pense qu'le roux irait vraiment bien à lili, pas toi ? » k.j se mordille la lèvre tout en se disant que Lili était un excellent choix, c’était sûrement celle qui avait le plus envie de les tuer mais elle avait surtout la capacité de prendre les choses à la rigolade et de relativiser ce qui faisait d’elle une excellente proie car oui ils étaient sûrs qu’elle finirait par leur pardonner. « Quel excellent choix ! Pour redevenir blonde elle va en chier ! » k.j ne pouvait se retenir de lâcher son petit rire diabolique légèrement exagérer certes. Hop les voilà déjà dans la loge de Lili, prêt à mettre en œuvre leur plan diabolique. Non mais qu’on se le dise ce sont deux gamins ! Bon alors maintenant il fallait décider si la teinture allait atterrir dans son shampooing ou dans son après shampoing. Olala les meufs sont vraiment compliqués avec leurs cheveux se disait-il. Autant vous dire que k.j utilisait le premier shampoing qu’il trouvait lorsqu’il devait prendre une douche et qu’il connaissait à peine l’existence d’un après-shampoing. « Vous êtes compliqués vous les filles, combien de shampoing vous utilisez pour vous laver les cheveux ? Un seul devrait suffire. » k.j observait les deux bouteilles mais il n’avait pas la moindre idée de ce qui serait le mieux à faire. « Je te fais confiance l’après shampoing alors » dit-il en riant légèrement avant de dévisser la bouteille et de verser la teinture à l’intérieur avec l’aide de Camila. Il ne pouvait pas s’empêcher de rire un peu en faisant ça, il imaginait déjà la tête de Lili en sortant de la douche. « J’imagine déjà la tête qu’elle va faire ! » toujours en train de rire ils ne s’étaient pas aperçus que quelqu’un venait d’entrer dans la loge. Merde, c’est qui ? Immédiatement k.j déposa la bouteille sous la douche avant de cacher la teinture sous son pull. « QU’EST-CE QUE VOUS FAITES ICI VOUS DEUX ? » Une des maquilleuses de la production était juste devant eux. Mais d’où est-ce qu’elle sortait ? Ils venaient d’être pris la main dans le sac. Comment est-ce qu’ils allaient se sortir de cette situation ? Alors que k.j continuait de dissimuler la bouteille sous son pull il se dirigeait progressivement vers la sortie, c’était la seule échappatoire. « Euh nous ? Bah.. euh.. rien.. rien du tout.. » Hop en quelques secondes ils quittaient la loge de Lili pour rejoindre celle de Camila. K.J se laissait tomber sur le sofa en continuant de rire comme un enfant. « Putain on a eu chaud là ! Notre plan a failli tomber à l’eau ! » Il se mordillait la lèvre en observant Camila il était fier de ce qu’ils venaient d’accomplir.
code by bat'phanie

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

∆ devenu célèbre le : 19/01/2018
∆ Interviews donnés : 73
∆ taux de popularité : 50

MessageSujet; Re: we are still kids. (camila)  Mar 30 Jan - 14:30

y'a ce sourire affiché sur mes lèvres, ce sourire qui signifie clairement que j'suis fière d'faire une connerie. quand j'y pense j'ai un peu toujours eu ce côté enfantin, ce côté qui fait que j'aime embêter les autres. mais c'est vrai aussi qu'il s'est exacerbé aux côtés du rouquin. est-ce qu'il a une mauvaise influence sur moi ? j'irai pas jusque là, je pense pas qu'toutes les bêtises qu'on a pu faire depuis le début du tournage de riverdale ne sont rien que des petites farces, des trucs de jeunes adultes qui s'amusent ; on a jamais blessé personne, on s'est toujours contenté de pranker les plus jeunes et ceux qui, on le savait, ne nous en voudrait pas trop. on a réfléchit à chacun de nos coups, on a été organisé et on est jamais allé trop loin dans la farce. puis pour moi, c'était aussi et surtout une excuse pour passer du temps avec kj, pas que j'ai vraiment besoin d'une excuse en soit, mais ça me rassurait, dans un sens. au moins comme ça, j'me disais que jamais il s'rendrait compte d'tout c'que j'cachais en moi — tout c'que j'cachais à son propos, évidemment. parce que kj, il m'avait plu à la seconde où je l'avais vu. son accent idiot et son rire qui m'pètait les tympans, ses grands yeux marrons aussi, dans lesquels j'me perdais parfois. puis sa personnalité éclatante ; j'm'étais jamais ennuyée avec lui et c'était tellement agréable. d'avoir toujours un truc à dire, toujours un truc à faire.  
kj x cami

we are still kids
j'm'ennuyais jamais avec lui, au contraire en fait. chaque jour devenait une aventure, des montagnes russes. et au final, il m'faisait pas sentir mes bientôt vingt-quatre ans. duh, qu'est-ce que j'étais vieille. « ...combien de shampoing vous utilisez pour vous laver les cheveux ? » j'me retiens presque de rouler des yeux en l'entendant, il a pas conscience c'est certain de tout c'qu'on fait pour leur plaire, à ces garçons, hein ? quoique, lili a déjà eu la chance d'avoir cole, mais elle continue de faire des efforts — et elle a raison, évidemment. faut bien qu'elle le garde, son copain, non ? « t'y comprend vraiment rien aux filles, toi, hein ? » que j'souffle dans un rire, avant de l'aider à renverser la teinture dans l'après shampooing. j'suis tellement concentré dans ma tâche que j'entend même pas la porte de la loge s'ouvrir, et quelqu'un entrer dans la pièce, m'faisant sursauter. le néo-zélandais est autant surprit que moi, mais il se reprend bien plus vite et bredouille quelques choses en sortant de la pièce, moi à sa suite évidemment — pas envie d'me faire engueuler par une maquilleuse. résultat, j'me faufile à la suite du rouquin, jusqu'à ma loge, et m'laisse tomber à côté d'lui. « c'est clair qu'on a eu chaud... » que j'soupire, avant d'allonger mes jambes sur les siennes, dans un geste des plus naturels. « et encore ! v'là ton excuse, hein ? t'étais super crédible dit donc ! » le rire moqueur qui s'échappe de mes lèvres montre bien que j'me fiche de lui, j'le taquine, comme souvent en soit. ça m'fait sourire, un peu. quoiqu'il en soit, j'me perd quelques secondes dans mes pensées, l'temps de réfléchir à c'que j'ai à faire — c'est à dire rien, en fait. le tournage rythme mes journées ces temps-ci, et je sais d'avance qu'en rentrant maintenant chez moi, j'risque de ne rien faire de la journée, ni même de la soirée. en rouvrant les yeux, j'peux pas m'empêcher de mordre un peu ma lèvre, laissant mon regard se poser sur le garçon. « tu vas faire quoi cette aprèm, alors ? »

_________________

in the end, it's him and i
cross my heart, hope to die to my lover, i'd never lie, he said "be true", i swear i'll try. in the end, it's him and i. he's out his head, i'm out my mine. we got that love the crazy kind ▬ i am his and he is mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet; Re: we are still kids. (camila)  

Revenir en haut Aller en bas
 
we are still kids. (camila)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
light of stars :: all around the world :: usa and canada-
Sauter vers: